La médecine tunisienne entre une nouvelle fois au panthéon

La médecine tunisienne entre une nouvelle fois au panthéon

La médecine tunisienne entre une nouvelle fois au panthéon.\nC’est un nouvel exploit pour les médecins tunisiens. Une maladie génétique méconnue jusqu’à présent a été découverte par des médecins tunisiens en collaboration avec un laboratoire de recherche basé à Singapour.
La médecine tunisienne entre une nouvelle fois au panthéon

La médecine tunisienne entre une nouvelle fois au panthéon.

C’est un nouvel exploit pour les médecins tunisiens. Une maladie génétique méconnue jusqu’à présent a été découverte par des médecins tunisiens en collaboration avec un laboratoire de recherche basé à Singapour.

Appelée « Carcinomes Multiples Familiaux Palmo-plantaires Autoinvolutifs », cette maladie génétique à caractère familial se manifeste essentiellement par la survenue de tumeurs palmo-plantaires. Ces derniers évoluent pendant plusieurs années avant, ou bien, de disparaitre, ou alors de se transformer en cancers.

Cette découverte est le fuit d’une collaboration entre le service de dermatologie de l’hôpital Farhat Hached de Sousse et un laboratoire de recherche basé à Singapour.

Intervenu ce mardi sur les ondes de Jawhara Fm, Dr Mohamed Denguezli, du service de dermatologie de l’hôpital Farhat Hached de Sousse a assuré que toutes les recherches effectuées ont prouvé qu’il s’agit bien d’une nouvelle maladie génétique.

Les recherches effectués ont permis d’établir un lien génétique entre le « NLRP1″ et certaines géno-dermatoses inflammatoires prédisposant aux cancers cutanés et ouvre ainsi une nouvelle voie pour la prévention de ces cancers.

Commentaires